Infirmière - COVID-19


Article publié le : 19 mars 2020

Le monde est actuellement en état d’alerte et traverse une période de grande incertitude causée la flambée de la COVID-19, déclarée pandémique depuis le 12 mars dernier par l’OMS.

Tous touchés par cette crise sanitaire mondiale

Cette crise sanitaire bouleverse notre quotidien de soignants et d’humains, et ce, dans plus de 140 pays. Les statistiques vertigineuses et sans cesse revues à la hausse témoignent de l’ampleur sans précédent de cette pandémie. À l’instar de toutes les crises, cette urgence sanitaire mondiale ordonne des changements profonds tant dans nos pratiques professionnelles que dans l’organisation du travail et de notre vivre ensemble.

Bien sûr, la situation actuelle suscite son lot d’inquiétudes chez chacun d’entre nous. Sans minimiser cette réalité, force est de constater que l’entraide et la collaboration interdisciplinaire et communautaire font sans contredit partie de la solution. Tous les experts sont unanimes: ensemble, nous pouvons faire face à la pandémie. Ainsi, pour endiguer cette dernière et soutenir les actions des professionnels de la santé en l’absence de traitements pharmacologiques, ce sont les comportements et les gestes préventifs qui ont le plus gros impact. Le confinement et la distanciation sociale deviennent la norme pour se protéger et protéger les plus vulnérables.

Il s’agit là d’un acte citoyen vital.

Les infirmières et les infirmiers répondent à l’appel

Comme toujours dans ces temps de crise sanitaire, les infirmières et les infirmiers interviennent en première ligne. Ils s’engagent avec détermination et professionnalisme.

De plus, comme tous les membres de l’équipe soignante, ils ont une double responsabilité : celle du citoyen qui respecte les directives de santé publique et celle du professionnel de la santé qui doit prodiguer les soins aux personnes malades, réconforter les familles et renseigner la population sur les mesures à prendre pour freiner la pandémie.
Figures de référence en matière de santé, les infirmières et infirmiers maintiennent ainsi le cap dans cette tempête : informer, prévenir, soigner et soutenir les populations.

Innover à l’ère de la pandémie – des initiatives inédites

La pandémie révèle avec force les insuffisantes ressources des systèmes de santé, même dans les pays où ces systèmes semblent les plus avancés. Mais, devant le nombre exponentiel de cas, quel système serait assez préparé pour y faire face?

Dès lors, l’heure est à l’action pour permettre aux soignants de répondre aux milliers de cas qui nécessitent une prise en charge hospitalière. Cependant, pour pouvoir soutenir les professionnels de santé qui tentent d’endiguer cette urgence mondiale, les autorités politiques, les entreprises et les citoyens doivent faciliter leur travail.

Pour les gouvernements, c’est bien entendu en prenant des mesures draconiennes, inédites en temps de paix et appuyées par les recommandations d’experts, pour limiter la contagion. Ceux-ci doivent également soutenir le travail des soignants et garantir leur sécurité avec des équipements adéquats et en nombre suffisant.

À cet égard, déjà plusieurs initiatives nationales viennent soutenir la profession infirmière dans ses actions en assouplissant les règles liées à son champ d’exercice. Notons au Québec la nouvelle mesure conclue entre l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec et le Collège des médecins, donnant une plus grande autonomie aux infirmières praticiennes afin de déployer une offre de services optimale. En France, l’Ordre national infirmier réclame 7 mesures d’urgence, dont un appel aux soignants retraités, ou qui n’exercent pas actuellement à rejoindre, la réserve sanitaire.

Au niveau de la communauté infirmière, dans un élan de solidarité et d’engagement, plusieurs infirmières et infirmiers à la retraite, plusieurs étudiants en sciences infirmières, ont également répondu présent pour agir en renfort.

Du côté industriel, plusieurs entreprises opèrent une reconversion temporaire pour répondre au besoin de gel hydroalcoolique, de masques etc.

Nous invitons également la communauté infirmière, les membres et le grand public à nous envoyer des actions inspirantes à relayer.

De leur côté, les citoyens conscientisés par l’impact sur la communauté, sur les aînés et autres populations vulnérables, veulent aussi agir. Ils respectent et relaient les directives de santé publique. Ils organisent, dans leur voisinage ou sur les réseaux sociaux des actions solidaires pour le personnel soignant et applaudissent tous les soirs les professionnels de la santé qui combattent sans relâche la maladie (#OnApplaudit).

Professionnels de santé, citoyens, entrepreneurs, dirigeants, nous devons tous collaborer sans attendre pour contrer cette propagation. Tous contre la COVID-19. Tous soignants.

Merci à vous

L’année 2020 est l’année mondiale des infirmières, des infirmiers et des sages-femmes. Plus qu’une désignation de l’OMS, 2020 sera sans contredit l’année où les populations et les dirigeants réaliseront pleinement le leadership, l’engagement et l’excellence de notre profession, comme celle des autres professionnels de santé qui seront mobilisés par la COVID-19.

Au nom du SIDIIEF, je tiens à vous remercier pour votre excellent travail et votre engagement, tout en partageant vos inquiétudes, tant pour vous-mêmes que pour votre famille.

Je souhaite vous apporter tout mon soutien et ma reconnaissance en cette période difficile.

 

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.